Artiste-Peintre, Auteur,
Membre de l’Académie Arts-Sciences-Lettres de Paris,
ArAnimA Artist


Biographie


Alessandra Viotti est née à Biella (Italie-Piémont). Dès sa plus tendre enfance, elle se prend de passion pour l’art, la littérature, la poésie et la philosophie.

Elle est Artiste-Peintre et Auteur, membre de l’Académie Arts-Sciences-Lettres de Paris depuis novembre 2017.

En juin 2018, elle reçoit la médaille d’argent de cette Académie.

C’est cette année-là qu’elle peint la série de tableaux « Les visages de la lumière ».

Sensible à la cause animale ainsi qu’à la maltraitance envers les femmes et les enfants, elle s’engage et entreprend un cycle sur les animaux. En 2019, elle dévoile « Peurs », une série sur ce motif.

Depuis janvier 2020, elle est membre du Mouvement ArAnimA qui regroupe des artistes internationaux engagés en faveur de la biodiversité. Elle expose régulièrement à Paris, dans Le Marais, à la Galerie Internationale Thuillier, ainsi que dans d’autres galeries françaises et étrangères et dans des Musées.

Formation


À 18 ans, elle devient l’élève préférée du Maître italien très réputé, Pippo Pozzi, peintre, graveur et céramiste.

Elle étudie et apprend dans son atelier fréquenté par les plus célèbres artistes, intellectuels, poètes et écrivains du vingtième siècle, parmi lesquels Italo Calvino, Mario Luzi, Carlo Carrà, Jean-Paul Sartre, Marc Chagall, Mario Avati et d’autres, tous amis du peintre.

C’est dans ce climat privilégié qu’elle a pu libérer toute sa créativité.

Après l’obtention d’un diplôme d’enseignante, elle entreprend des études de pédagogie et de didactique, ainsi que des études universitaires en Lettres, Philosophie et Communication.

Elle enseigne pendant de nombreuses années.



Événements marquants


Dans les années 90, sa vie bascule soudainement. Alors que Maître Pozzi décide que ses tableaux doivent être exposés à Venise, Alessandra tombe malade d’un empoisonnement dû aux vapeurs chimiques inhalées chaque jour dans son atelier, qui l’ont obligée à cesser la peinture temporairement.

Elle se tourne alors vers l’écriture, publiant 14 livres (en français et en italien) illustrés par ses soins.

Dans le même temps, elle dessine des robes, crée des bijoux et des scénographies pour le théâtre.

Profondément amoureuse de la culture française, elle décide en juillet 2014 de s’installer dans le Sud de la France, où elle recommence à peindre.

BIBLIOGRAPHIE

Publications en France


« BlancPur », Morrigane éditions, 2017
« Le Poème de Vera », Segnidartos éditions, 2016
« Ludovic de la Faîtière », (nouvelle), 2017
« La Colline des Violettes », Segnidartos éditions, 2015
« Le Lac Rond et la Mer Azur », Segnidartos éditions, 2015

Publications en Italie


« La Poesia di Vera », Segnidartos edizioni, 2016
« 48 mani e un cuore messo a nudo », Lineadaria edizioni, 2013
« Simone innamorato », Lineadaria edizioni, 2011
« La poesia delle more di gelso », Lineadaria edizioni, 2008
« Il cielo sopra le viole », Lineadaria edizioni, 2008
« BiancoPuro », Lineadaria edizioni, 2007
« L’Eco delle viole », Lineadaria edizioni, 2006
« La Collina delle viole », Lineadaria edizioni, 2005
« Ludovico della Gronda », (nouvelle) Lineadaria edizioni, 2005

En tant qu’auteur de théâtre, elle a écrit et dirigé :

« Simone innamorato », 2011
« 48 mani e un cuore messo a nudo », 2013.