Le cycle pictural Éveil est exposé pour la première fois à la Galerie Merlino Artexpertise de Florence (juin/novembre 2020).

Il a été conçu et réalisé principalement pendant l’épidémie du coronavirus. Après un moment de sidération qui a inhibé tout élan créateur, il y a eu la tristesse et l’inquiétude, pour les proches, la famille, les amis : la souffrance paralysait le cœur et l’imagination de l'artiste, et les gestes déraillaient à cause de ce frisson d’angoisse. Il fallait sortir de ce tumulte intérieur qui avait rompu le fil de la création. Ce fut l’Éveil.

La réclusion forcée, les retrouvailles avec sa mer intérieure, l’apaisement des cités abandonnées devenues des déserts fleuris, la reconquête de l’espace par tout un peuple d'oiseaux, ont permis un nouveau contact avec la nature. Alessandra a conçu une série de tableaux joyeux, comme pour prendre à revers le malheur et la fatalité.